Accueil
Bris d’horaire: le règne de la confusion

Bris d’horaire: le règne de la confusion

MISE À JOUR DU 26 octobre

Après avoir d’abord planifié une semaine de bris d’horaire (levée de tous les cours pour permettre des examens selon un horaire revu) et éliminé la semaine d’étude et d’encadrement, après avoir éliminé le bris d’horaire pour des raisons logistiques et tenté de recouvrer l’esprit de la semaine d’étude, après avoir émis des consignes floues et explicité ces consignes dans des rencontres, bref, après avoir changé l’esprit de la semaine de bris d’horaire plusieurs fois, voici les voici les consignes qui ont été envoyées au personnel enseignant ce vendredi 23 octobre:

Bonjour,

À la suite de la clarification des consignes qui a été transmise hier, certains impacts ont été mis en lumière qui nous amènent à vous demander de ne pas présenter de nouvelle matière en mode synchrone. Les autres activités synchrones peuvent toutefois avoir lieu. Voici une mise à jour (surlignée en jaune) de la consigne clarifiant ces activités. Pour toute question, contactez votre DEP. 

Revoici un résumé des balises entourant la semaine d’évaluation  :  
·       Si vous n’avez pas une plage d’évaluation en présentiel de réservée, vos locaux ne seront pas disponibles.
·       Des activités pédagogiques alternatives peuvent avoir lieu durant cette semaine. 
·       Concernant les activités pédagogiques à distance en mode synchrone,  Les possibilités sont les suivantes: 
§  Disponibilité pour faire de l’encadrement et du soutien 
§  rencontrer des étudiants individuellement ou en sous-groupes; 
§  Séances de rattrapage et révision 
§  Ateliers ne présentant pas de nouveaux contenus 

Nous vous demandons toutefois d’appliquer le plus possible la suggestion faite depuis le début de la session soit que le mode synchrone devrait être évité pour des activités pédagogiques de longue durée et qu’il devrait se limiter à des rencontres d’un maximum de 90 minutes.  

Si vous choisissez le synchrone, tentez, si possible, d’accommoder les étudiants et les étudiantes qui auront à s’absenter de votre activité pédagogique pour se rendre en présence à leur examen. 

Étant donné que les cours de cette semaine sont suspendus, la configuration de Skytech ne vous permet pas d’utiliser Léa pour démarrer une rencontre synchrone avec la plateforme Zoom. Vous pourrez par contre transmettre un lien Zoom par MIO à vos étudiants et étudiantes si vous possédez un compte Zoom.  Si vous aviez prévu une activité pédagogique synchrone et que vous nécessitez du soutien pour le mettre en place, nous vous invitons à contacter le SSER à l’adresse tic.sser@gmail.com

La plateforme Teams continue d’être accessible. 
·       Il est possible de présenter de la nouvelle matière en mode asynchrone 
·       Il est possible de demander des remises de travaux pendant cette semaine.  
·       Comme inscrit dans nos directives, il est toujours possible de faire des cours asynchrones et cette pratique devrait être favorisée en remplacement d’un cours synchrone.    

En espérant que ces informations vous permettront une adaptation suffisante,  

Les DEP 

22 octobre

De nouvelles consignes émanent de la Direction du Cégep circulent en date d’aujourd’hui (22 octobre) permettant la tenue de cours synchrones lors de la semaine de BRIS D’HORAIRE (la semaine du 26 octobre). La semaine de BRIS D’HORAIRE est une semaine qui a été prévue et annoncée pour la tenue d’examens SEULEMENT. Bien que nous comprenons les difficultés logistiques auxquelles sont confrontés les membres de la Direction et les efforts fournis par les membre du personnel enseignant, cette situation est problématique pour plusieurs étudiant.e.s.

Si vous vivez des difficultés et avez besoin d’aide, contactez-nous!

La semaine de BRIS D’HORAIRE devait remplacer la semaine d’étude et d’encadrement, mais en respectant son esprit (pas de cours ni évaluation durant cette semaine là). Rappelons que la semaine d’étude et d’encadrement est un droit qui a été acquis et protégé par les étudiant.e.s au cours des dernières années.

Nous rappelons que des modifications apportées il y a deux ans à la Politique d’évaluation des apprentissages (PIEA), ont eu comme impact de retirer le droit des étudiant.e.s d’accepter ou non des modifications aux plans de cours.

VOIR LA PAGE DÉDIÉE aux recours et à la pédagogie: http://aecs.info/plaintes-et-recours/

Comme les droits pédagogiques des  étudiant.e.s du Cégep de Sherbrooke ne sont protégés par aucune charte ou règlement, la Politique d’évaluation des apprentissages (PIEA) servait de rempart contre les modifications de plan de cours abusives ou autres pratiques douteuses. Or, nous recevons des membres qui rapportent plusieurs  cas d’examens ou d’évaluations pondérés à plus de 40%, ce qui va contre l’esprit de la PIEA.

Ajoutons à cela de nouvelles consignes ont circulé en date du 22 octobre permettant la tenue de cours synchrones lors de la semaine de BRIS D’HORAIRE (la semaine du 26 octobre), mais qui ont été rectifiées le lendemain… La semaine de BRIS D’HORAIRE est une semaine qui a été prévue et annoncée pour la tenue d’examens SEULEMENT. Bien que nous comprenons les difficultés logistiques auxquelles sont confrontés les membres de la Direction et les efforts fournis par les membre du personnel enseignant, cette situation est problématique pour plusieurs étudiant.e.s.

Nous rappelons également que des modifications ont été apportées en catimini (ou presque) il y a deux ans à la PIEA, ce qui a eu comme impact de retirer le droit des étudiant.e.s d’accepter ou non  des modifications aux plans de cours.

La semaine de BRIS D’HORAIRE devait remplacer la semaine d’étude et d’encadrement, mais en respectant son esprit (pas de cours durant cette semaine là). Rappelons que la semaine d’étude et d’encadrement est un droit qui a été acquis et protégé par les étudiant.e.s au cours des dernières années.

BLU – Banque de livres usagés
Plaintes et recours
Assurances étudiantes