Présentation

L’Association étudiante du Cégep de Sherbrooke (AÉCS) est un organisme indépendant et autonome qui a pour but de défendre les droits collectifs et individuels des étudiantes et étudiants. Toutes les personnes qui étudient dans un programme régulier au Cégep sont membres de l’AÉCS, telle que le prévoit la Loi sur l’accréditation et le finan­cement des associations étudiantes.
Environ 5 500 personnes sont membres de l’AÉCS.
Les décisions sont prises par les étudiantes et étudiants. Grâce à un financement qui vient des cotisations versées à chaque session (33$ au 1er juin 2024), l’AÉCS soutient ses activités et embauche du personnel.
Le local de l’AÉCS est situé au pavillon 6, niveau 2, à côté de l’Arti’Show.
Voir le plan du campus.

Démocratie directe et fonctionnement

La démocratie directe est le principe de base du fonctionnement de l’Association étudiante du Cégep de Sherbrooke (AÉCS). En démocratie directe, les rassemblements, comme les assemblées générales, sont l’instance suprême de prise de décision. Il y a beaucoup de place qui est laissée au débat, à l’échange d’idées et à la discussion. C’est un peu comme si on inversait la pyramide du pouvoir, c’est-à-dire que la base de la pyramide se trouve en haut et sa pointe en bas. En démocratie directe, ce sont les assemblées générales – et donc l’ensemble des membres de l’association – qui dirigent.
Au quotidien, les 9 personnes élues par l’Assemblée générale et réunies en Conseil exécutif veillent à réaliser les mandats votés par les membres. Plusieurs décisions se prennent également en Conseil général, une instance intermédiaire qui regroupe des représentants et des représentantes des comités et des associations de programme. Il est à noter que l’élection des responsables est faite en assemblée générale et que les postes sont ouverts chaque année.
Les assemblées et les rencontres de l’AÉCS sont ouvertes à tous les membres et les procès-verbaux peuvent être consultés dans la communauté Omnivox de l’AÉCS.
Dans l’onglet Boîte à outils, vous trouverez le code des procédures.

Mission (en résumé)

Dans l’onglet Boîte à outils, vous trouverez le texte complet décrivant la mission de l’AÉCS.
DÉFENDRE LES DROITS COLLECTIFS ET INDIVIDUELS DE SES MEMBRES
L’AÉCS met en commun les forces plutôt que de les éparpiller. Elle fait des interventions sur les conditions de vie d’études de la population étudiante (pédagogie, prêts et bourses, matériel scolaire, pauvreté…) Elle permet aussi à ses membres de s’organiser en comités et en associations de programme.
REPRÉSENTER SES MEMBRES DANS LE CÉGEP ET À L’EXTÉRIEUR DU CÉGEP
L’AÉCS est la porte-parole officielle des étudiantes et étudiants. Elle vous représente dans le Cégep auprès de la Commission des études et du Conseil d’administration, des instances qui prennent des décisions importantes (le calendrier scolaire, les frais d’inscription). Par exemple, la semaine d’étude et d’encadrement de l’automne est apparue en 2008 suite aux pressions faites par les représentant·e·s de l’AÉCS.
ACCOMPAGNER SES MEMBRES EN CAS DE DIFFICULTÉS
Vous avez le droit d’être soutenu·e en tout temps par une personne de l’AÉCS, que ce soit en cas de problème avec le personnel enseignant, au sujet d’un cours, ou d’une situation discriminatoire vécue au Cégep ou ailleurs. Des personnes sont formées et disponibles afin de vous guider.
(Voir l’onglet Contactez-nous).

Affiliation nationale

Les 24 et 25 février 2001, l’AÉCS participe, avec plusieurs associations étudiantes collégiales et universitaires réunies à Sherbrooke, au congrès de fondation de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante. Jusqu’à sa dissolution officielle le 31 mai 2019, l’ASSÉ a regroupé jusqu’à 70 000 membres de niveaux universitaire et collégial. Dès sa création, l’ASSÉ s’est révélée être la faction la plus démocratique et la plus combative du mouvement étudiant, en s’appuyant sur les principes historiques du syndicalisme de combat. Lors des grandes luttes pour le maintien du financement des prêts et bourses en 2005 et lors de la grève contre la hausse des frais de scolarité universitaires en 2012, l’ASSÉ a formé la CASSÉÉ et la CLASSE, des coalitions visant à regrouper un plus grand nombre d’associations étudiantes. Depuis 2017, l’AECS est non affiliée. Elle participe activement aux activités de la CRUES (Coalition de la résistance et de l’unité étudiante syndicale) depuis sa fondation.