Accueil
Communiqués de presse

Communiqués de presse

Communiqué du 17 mai 2017 (journée de lutte contre l’homophobie et la transphobie)

COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Sherbrooke, 17 mai 2017

« Je me suis toujours sentit différent, et peut-être que je n’avais pas tort, parce que pour une panoplie de raisons, j’ai été intimidé pendant dix années de mon parcourt scolaire. C’est à 14 ans, quand j’étais en deuxième secondaire, que j’ai décidé de faire mon «comming out». D’un côté ça m’a libéré, mais de l’autre, je suis devenu la proie de risées globalisées (…) C’est précisément parce que la société et le système scolaire ont évolués depuis les sept dernières années que j’ai pu finalement exister ». Homme trans, 23 ans

« Ma transsexualité m’empêche de faire des choses que j’aimerais faire. Je sais que ça ne devrait pas, mais pourtant c’est là ma situation (…) C’est certain que si nous pouvions inscrire le vrai prénom choisi dans les listes électroniques ou sur papier, ça compliquerait moins les choses. Cela va de soi pour le médecin/hôpital, bref de ne pas être obligé de m’appeler par mon nom de naissance. C’est la raison du pourquoi je ne veux pas avoir de médecin de famille ou aller à l’hôpital s’il y a un problème » Nathan, garçon trans, 17 ans

«Au secondaire, je n’étais pas sportif et je n’essayais pas de fitter dans le moule. On me scandait les insultes classiques (faggot, gai, tapette, fifi, faible, moumoune, pas un vrai gars). J’ai toujours été très défensif quant à ma masculinité: j’avais le droit d’être un gars et d’aimer aussi la danse, la lecture, les comédies romantiques. La fermeture d’esprit des gens par rapport à ce qu’un homme est supposé aimer me frustrait terriblement (…) » Jacque, personne agenre, 22 ans

Ces sont quelques extraits de l’activité « Focus sur la jeunesse trans en Estrie », une activité de sensibilisation et de communication qui a lieu à la Maison des Jeunes de Coaticook cet avant-midi. Organisée par le REDSG, cette activité s’est déroulée dans le cadre du 17 mai – Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie.

-30-

Pour toute demande d’entrevue :

Stéphanie Roy

Intervenante IRIS Estrie

819-823-6704

Line Gendron
Maison des jeunes de Coaticook
819-849-7362